Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de irene.autour-de-la-naissance
  • Le blog de irene.autour-de-la-naissance
  • : échanger des vécus, des expériences autour de la grossesse, la naissance, l'allaitement, l'accompagnement haptonomique
  • Contact

Texte Libre

Recherche

5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 17:07

Deux "belles personnes" que je connais (mais sans intérêt pas comme cette collègue qui conseille "un" (seul) praticien en disant que c'est le meilleur mais en oubliant de dire que c'est son conjoint!...) qui n'ont rien à voir non plus avec les commentaires venant de mages quelconques...

Tiens, à propos, je me suis aperçue que des publicités apparaissaient dans mon blog! Non seulement je n'en suis pas responsable et ne suis pas payée pour ça, au contraire! car je m'en suis aperçue car ils me proposaient que je paie pour ne plus avoir de pub!!! un comble ! que j'ai refusé bien sûr mais du coup je vous prie de m'excuser du désagrément!

Revenons aux "belles personnes" qui peuvent, chacune avec une approche différente mais toujours avec justesse, délicatesse et respect, vous accompagner dans votre chemin de vie, en particulier dans votre relation avec votre enfant:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'autre "belle personne" c'est Mélanie et son onde de vie et vous saurez tout ce qu'elle vous propose en allant sur son blog:

http://tapantarei.org

si cela peut aider certains ou certaines...?

Repost 0
Published by irene.marraine - dans humanité
commenter cet article
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 20:44

J'ai horreur de ce terme car pour la femme, pour le couple, il s'agit bien d'une VRAIE grossesse, attendue avec tous les espoirs qu'on y met très tôt..et le terme n'a rien à voir avec le deuil qu'il faut faire et la banalisation, le déni de cette douleur sont insupportables... Ce bébé au cours de son trop court passage dans l'utérus a laissé sa trace et il suffit de voir l'angoisse de la femme du couple lors d'une grossesse suivante pour comprendre combien il faut être attentif et attentionné pendant et après une telle épreuve.

Là encore Marie Hélène Lahaye nous en parle avec force et émotion

 

http://marieaccouchela.blog.lemonde.fr/2017/02/14/fausse-couche-et-le-respect-des-femmes/

Repost 0
Published by irene.marraine - dans humanité
commenter cet article
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 21:04

Pour réfléchir sur cette question qui revient souvent et rencontre des prises de positions souvent irréductibles...ce lien peut éclairer les choses:

http://www.france5.fr/emissions/la-maison-des-maternelles/diffusions/16-02-2017_552809

et puis, une "newsletter" intéressant, pleine d'humour mais traitant de sujets où beaucoup de parents s'y retrouvent:

la grasse matinée (c'est quoi ça?) les gouters d'anniversaire, les cadeaux de Noël, les chaussettes orphelines, le somnambulisme parental, etc, c'est "Team parent épuisé"; vois pouvez vous y abonner, c'est gratuit et drôle...mais très juste

une de leurs dernières vignettes citait cette maman qui, se disant très fatiguée de la grossesse avait hâte que le bébé arrive...mais pas sûr qu'elle le soit moins après? si? et si la grossesse était ce moment propice pour commencer à apprendre à se donner du temps? du temps pour l'essentiel, pour le relationnel? 

Souvent, je vois des parents fatigués (épuisés?): ils ont leur travail, ils font des travaux et ils me disent ne pas avoir eu le temps de contacter bébé, haptonomiquement, chez eux depuis la dernière séance (qui remonte parfois à 3 ou 4 semaines)...Alors, de deux choses l'une: soit je n'ai pas réussi à les convaincre de l'intérêt de ce lien qui se tisse déjà, du besoin du bébé d'entrer  en relation dès sa vie intra-utérine...soit il s'agit de cette course dans le faire, dans l'avoir qui nous menace toutes et tous et risque de continuer après, nous faisant passer à côté de l'essentiel, à côté du "bien-être" et il sera tout aussi difficile de se donner du temps, après la naissance, en dehors des "contraintes" incontournables: faire manger le bébé, le changer; le faire dormir, pour se poser tout simplement.

N'oublions pas que le bébé (et l'enfant plus tard) est très sensible à la QUALITE de notre présence et s'accorder du temps avec lui dès avant sa naissance et après, nous offre des moments précieux qui vont le construire et le sécuriser.

Tiens, un autre lien très intéressant c'est celui de "Papa Positive"

 

 

Repost 0
Published by irene.marraine - dans humanité
commenter cet article
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 20:53

Je n'ai pas l'habitude de "faire de la pub" pour une personne mais ici il s'agit plutôt d'une activité, fort peu répandue à ma connaissance, je pense pratiquée par une seule personne sur Rouen et il se trouve que cette personne, Martine Pesez-Champion, puéricultrice à la base, est largement recommandable!

Je précise pourtant par ailleurs que sophro et hapto ne sont pas vraiment compatibles pendant la grossesse et risquent de créer des confusions au moment de l'accouchement, la première étant plus une démarche mentale et centrée sur soi-même et l'hapto une démarche affective intégrant le bébé

Mais sinon, la materno-sophro-analyse pour soi même, c'est super et à tout âge!

Repost 0
Published by irene.marraine - dans humanité
commenter cet article
17 juillet 2016 7 17 /07 /juillet /2016 18:41

Oh ! Bien sûr pas physiquement, mais elles tuent la confiance, la sérénité, elles fragilisent, elles peuvent tuer psychiquement au moment où on aurait le plus besoin d’être encouragé(e), réconforté(e)

Alors, si ces phrases sont prononcées en votre présence, bouchez-vous les oreilles, bouchez les oreilles de votre chérie, de votre bébé et si malgré tout elles vous ont atteint(e), vite, oubliez-les, remplacez les par des phrases positives !

« Madame, vous faites un FAUX travail ! Rentrez chez vous, Revenez quand ça sera le moment !. ».. ???

et là, vous êtes découragé(e)s, vous n’y croyez plus, vous avez si mal, vous pensiez bien que c’était ça et vous êtes perdu(e)s, ne sachant pas quand…ce sera le moment…

Mais non, ce n’est pas un faux travail, vous n’êtes pas faussaire et vous sentez bien les choses ! Au pire, appelons cela un Pré –travail, un travail d’échauffement mais le plus souvent , c’est le moteur qui chauffe avant de s’élancer ! Bon sang, celles et ceux qui parlent de faux travail n’ont-ils jamais vu les chevaux ou les chiens qui piaffent avant qu’on relève la barrière ? N’ont-ils jamais pris l’avion quand, au départ de la piste d’envol tous les moteurs vrombissent avant qu’il s’élance et décolle ?

Et surtout, gardez votre confiance en vous, en votre ressenti et ne laissez personne le mettre en doute !

« Vous n’avez plus beaucoup de temps pour vous décider à prendre la péridurale, après, il sera TROP TARD ! » !!!

ça veut dire que vous attaquez le dernier sprint, que vous avez été fantastique(s) jusque-là que vous avez la puissance et la force d’aller jusqu’au bout là où le sentiment qui dominera sera un mélange de force et de fierté et il vous accompagnera par la suite!...Ne laissez personne ni rien entamer cette puissance et cette force eni donner un coup de frein à votre exploit et stopper en pleine course l’élan de votre bébé qui, lui, était près de l’arrivée et ne comprend pas pourquoi on suspend son effort…quitte à après aller le chercher avec des instruments !...

il y a encore :

« Menace d’accouchement prématuré » qui va être tellement menaçant que cela va faire vivre ( ?) la femme, le reste de sa grossesse, quasi clouée au lit, en tâtant son ventre d’un air inquiet, le sentant prêt à quelque traitrise et en oubliant de rester dans la tendresse avec son bébé qui lui, dans la plupart des cas, va y regarder à deux fois avant de chercher à quitter ce nid tendre et accueillant…

« en poussant comme ça, vous n’allez jamais y arriver ! » « on ne vous a pas appris à pousser ? » Ben non, sans doute pas…la nature, l’instinct, des centaines de générations avant nous nous montrent l’exemple et vous saurez faire et vous saurez guider votre bébé car un bébé bien accompagné cherche à naitre et se fait naitre ! Pourquoi distendre ce lien au risque de le rompre à ce moment précis et précieux ?

« il tête depuis trop longtemps » « vous n’aurez pas assez de lait »… »on va lui donner un complément » ! Quoi ! Pas assez de lait ? de colostrum plus exactement, pour remplir l’estomac d’un nouveau-né qui a la taille d’une noisette (l’estomac ! pas le nouveau-né !!!) pourquoi introduire le doute sur vos capacités d’allaiter, vous faire oublier que nous sommes des mammifères, que la nature sait guider la mère à pourvoir aux besoins de son petit de quelque espèce animale soit-elle…et nous, les humains, soit disant « supérieurs » serions bien inférieurs dans ces cas-là ?æ

et la liste pourrait s’allonger !

Tiens, si on cherchait tous les commentaires « toxiques » que vous avez pu entendre…

Mais aussi tous les commentaires positifs, encourageants qui vous ont redonné des forces ?

Alors, à vos plumes ou plutôt à vos claviers !

J’en profite pour préciser que tous les commentaires sont modérés avant d’être publiés et les commentaires farfelus, venant de gens que je ne connais pas ou pour faire de la pub sont directement supprimés.

Tous les autres sont les bienvenus !

Repost 0
Published by irene.marraine - dans Humanité
commenter cet article
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 12:53

fabien-et-maitie@univers-fnm.com

Juste pour vous informer que MaÎtié Trelaun donne ce soir une "web- conférence " sur l'importance de la place de l'Homme aujourd'hui , c'est gratuit et je pense que vous pouvez vous inscrire...

je ne pourrai pas la suivre. J'ai beaucoup apprécié Maïtie, sage-femme, et en particulier son livre "J'accouche bientôt et j'ai peur de la douleur" (il a été réédité sous un autre titre je crois) ainsi que certaines des conférences qu'elle a organisées l'an dernier pour le "Sommet de la Naissance d'aujourd'hui": j'en avais rendu compte ici. D'autres (surtout les intervenants ) avaient un aspect un peu New-Age qui faisait émettre des réserves...

Mais je pense qu'il peut être intéressant de s'interroger sur la place de l'homme, sans oublier son rôle spécifique en hapto

Bonne écoute et partagez vos réactions!

Voir les commentaires

Repost 0
Published by irene.marraine - dans humanité
commenter cet article
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 16:12

En attendant de vous écrire un article moi-même voilà un lien qui donne à réfléchir pour toutes les mamans qui préparent leurs valises pour partir à la maternité ...et pour toutes les autres aussi, concernées par les mamans et les bébés du monde entier

http://bebe.doctissimo.fr/blog/21848-La-valise-de-maternite-selon-7-femmes-de-pays-differents.html?xtor=CS1-8

je vous rappelle aussi le site de "papa-positive" qui met, environ une fois par jour, des articles très intéressants

https://www.facebook.com/Papa-Positive-392274327609148/?fref=nf; ils ne sont pas que sur FB!

Repost 0
Published by irene.marraine - dans Humanité
commenter cet article
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 18:38

Il est vraiment temps que je revienne vers vous!...

Je ne suis pas venue à Noël pour vous parler de ce qui est, pour les croyants (chrétiens) , la naissance d'un enfant venu apporter un message de paix, d'espoir et d'amour sur terre...Un enfant né dans la pauvreté, l'humilité, dans l'exclusion, loin de la société qui a transformé cet évènement pour en faire une débauche de consommation, de victuailles et de fermeture sur soi, excluant l'Autre....

Puisse la naissance de tous vos bébés être porteuse de ce message initial...

Je ne suis pas venue, à l'aube de 2016, vous apporter mes voeux les plus sincères pour que les enfants que vous avez déjà, ceux que vous accompagnez amoureusement et tendrement vers leur naissance, pour que vous parents, vous connaissiez une année de paix et de mille bonheurs, une année suivie de plein d'autres pour construire un monde meilleur. Il n'est pas trop tard encore pour que je vous adresse mes souhaits les plus chaleureux pour que votre vie soit remplie de lumière, de chaleur et de projets...

Je ne viens vers vous que maintenant, lourde de chagrin et de douleur car ce que je ne fais que partager auprès de parents pleurant la perte d'un enfant, je le vis maintenant dans ma chair et dans mon coeur et, je le savais déjà, mais maintenant j'en suis sûre, cette blessure là ne cicatrise jamais tant elle est inacceptable, anti-naturelle et indicible: on appelle "orphelin" l'enfant qui perd ses parents, veuf ou veuve celui ou celle qui perd un(e) conjoint(e), il n'y a pas de mots, dans aucune langue, pour nommer le parent qui perd un enfant...

Je ne vous dis pas cela pour vous raconter ma vie, ni pour susciter votre compassion, même si certain(e)s d'entre vous, l'ayant appris ou deviné, me manifestent des messages bien réconfortants... Je vais, tant bien que mal, essayer de rester debout et surtout me réchauffer aux sourires des enfants, à cet amour dont vous rayonnez...Je veux vous transmettre le message suivant:

Le fil de la vie est fragile et surtout on ne peut pas savoir jusqu'où on peut le tenir, pour nous mêmes et pour tous ceux qui nous sont chers, y compris nos enfants même si la loi naturelle voudrait qu'ils nous survivent... Alors, aimons la vie, chérissons nos enfants, chaque jour, chaque minute...ne remettons pas à plus tard de dire "je t'aime", ne perdons aucune occasion de voir, embrasser nos proches (même au loin) de leur parler, de faire des petits gestes pour changer le monde, répandre la lumière.

Repost 0
Published by irene.marraine - dans humanité
commenter cet article
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 23:34

"Ce soir, comme tous les soirs, je suis allée embrasser mes filles en allant me coucher. Ce soir, je les ai observées dormir en me demandant ce qu elles connaîtront demain, quel sera le sort des femmes, l accès à la contraception, le droit à l ivg, leur liberté sexuelle, le droit de croire et surtout de ne pas croire,
le droit au travail, leur liberté d expression, leur droit de penser différemment de ceux qui auront le pouvoir, le droit d aimer l Autre, la droit à la différence... Ce soir, j ai peur pour elles. Le 13 novembre en me couchant j étais choquée, traumatisée mais pas effrayée. Ce soir, je ne suis plus choquée car nous étions prévenus, mais je suis effrayée. Le bruit des bottes rameuté par le silence des pantoufles m effraie
."

Voilà ce qu'a écrit une maman de mes amies...

et j'avais envie de le partager avec vous ...

Moi, je ne suis pas allée embrasser mes enfants: je les ai serrés sur mon coeur de loin, mes enfants et mes petits enfants...J'ai pensé aussi à tous ces bébés, ces enfants que j'accompagne et que j'aime voir s'épanouir; j'ai pensé à leurs parents qui veulent tous pour eux j'en suis sûre, un monde meilleur plein de liberté, d'amour, de justice...

Le 13 novembre, j'étais choquée, comme je l'étais la veille avec l'attentat à Beyrouth, et quelques jours plus tôt avec l'attentat en Turquie, puis ensuite en Afrique... comme je le suis quand je vois des états qui font du terrorisme d'état, qui oppriment et même assassinent ceux dont ils occupent le pays ou dont ils pillent les richesses, ceux qui ne pensent pas comme eux.

La haine avait frappé la France mais nous n'avons pas su répondre comme l'avaient fait les Norvégiens,nous avons lancé la guerre qui fait tant de victimes civiles mais c'est loin de chez nous et ici nous avons attisé l'exclusion, la suspicion, le racisme, nous avons laissé se répandre un front de haine...

Puissions nous nous reprendre et agir pour que nos enfants ne connaissent pas de jours si sombres qu'ils ressemblent à la nuit

Puissions nous sauver la planète contre les désastres qui la guettent

Que le soleil brille pour nous chauffer le coeur mais que la terre ne se réchauffe pas trop...

Que l'arc en ciel répande toutes ses couleurs pour que tolérance et amour de l'Autre avec toutes ses différences aient leurs places...

Un autre monde, de justice, de paix, de fraternité est possible: ne comptons pas (trop) sur les autres, sur nos dirigeants quels qu'ils soient pour le construire c'est à nous, chaque jour, de faire tomber les murs d'intolérance et d'ignorance et de construire des ponts entre les peuples, les cultures...

Repost 0
Published by irene.marraine - dans humanité
commenter cet article
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 16:49

Je ne peux m'empêcher de mettre ce lien sur l'importance des sages-femmes

http://www.ledevoir.com/societe/sante/411775/maternite-la-science-plaide-pour-les-sages-femmes

Repost 0
Published by irene.marraine - dans Humanité
commenter cet article