Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de irene.autour-de-la-naissance
  • Le blog de irene.autour-de-la-naissance
  • : échanger des vécus, des expériences autour de la grossesse, la naissance, l'allaitement, l'accompagnement haptonomique
  • Contact

Texte Libre

Recherche

10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 10:41

mon article prévu le week end dernier n'a pas "voulu" être publié! mystère de l'informatique!

Il est donc plus que temps de vous rappeler que c'est demain

                         MERCREDI 11JANVIER DE 13H30 À 16H30

qu'aura lieu mon intervention sur l'haptonomie à l'école de puériculture

Jusqu'à présent, deux personnes m'ont répondu qu'elles ne pourraient pas et se libéreraient pour avril et deux autres (dont un père!) pensent venir

n'hésitez pas à me prévenir ou me contacter pour tout renseignement complémentaire

Merci

Encore un mystère: ce mot écrit ce matin n'est toujours pas publié à cette heure tardive! autant dire qu'il ne va plus servir à grand chose maintenant

Repost 0
Published by irene.marraine - dans haptonomie
commenter cet article
2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 00:00

Et voilà! nous y revoilà! ça faisait longtemps? Un an!

Et notre rendez vous annuel est donc à l'ordre du jour et comme d'habitude je lance un "APPEL A TEMOINS" pour que couples en fin de grossesse ou avec leur(s) enfant(s) tout petit ou déjà un peu grand, viennent participer aux échanges autour de l'haptonomie

Cette année, comme depuis pas mal d'années maintenant, je vais donc présenter l'Haptonomie aux étudiant-e-s en Puériculture et ils/elles apprécient beaucoup quand des parents sont présents et peuvent partager avec eux/ elles (plutôt "elles" car il y a peu souvent des garçons étudiants) Personnellement, je trouve ça  très sympa et certains parents sans doute aussi puisque j'en sais qui sont venus plusieurs fois!

Voici les dates:

MERCREDI 11 JANVIER APRÈS MIDI

VENDREDI 7 AVRIL APRÈS MIDI

C'est à l'ERFPS: établissement Régional de Formation des Professions de Santé qui se situe à côté de l'école de médecine et fait le coin de la route de Lyons (prolongement de la rue d'Amiens) TEOR s'arrête à c^té (arrêt CHU ou celui d'avant ou...d'après! ça dépend dans quel sens!!!)

J'y suis de 13h30 à 16h30 mais en général les parents viennent vers 15h pour me laisser le temps de faire une petite présentation plus théorique

Si vous êtes intéressé-e-s, surtout n'hésitez pas et faites le moi savoir pour complément d'info si besoin et organisation...

Merci d'avance

Repost 0
Published by irene.marraine - dans haptonomie
commenter cet article
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 22:47

Congrès (3)

Après le déjeuner, il y a 3 carrefours :

  • carrefour d’haptopsychothérapie
  • carrefour d’haptosynésie (= soins médicaux)
  • carrefour périnatal

C’est bien sûr à ce dernier que je suis présente (et participante) et vous n’aurez mon compte-rendu des premiers que parce qui nous en sera rapporté le dimanche matin !

Et revoilà Charles Gilliot …

Il nous présente la césarienne comme un acte de naissance.

La sécurité technique est-elle un minimum nécessaire et suffisant ?

En France, où la césarienne atteint maintenant 20%, il est important de se demander si elle est nécessaire ? Imposée ? Demandée ? de convenance ? et surtout de la rendre humaine pour l’enfant, le couple, l’équipe…

La pose de la rachi-anesthésie va perturber l’être- ensemble de la mère et l’enfant et c’est l’arrivée du père (il faudrait quand même s’informer quand on choisit sa maternité si la présence du père est permise, encouragée ! NDLR !) qui va permettre de retrouver ce contact.

L’équipe doit être avec, autour d’eux ; Besoin d’un temps d’accueil et d’attention : il faut respecter ce temps (et le faire comprendre à chaque changement d’équipe !)

Dès l’ouverture de l’utérus, il y a un mouvement de l’enfant pour se faire naître…Charles n’ouvre pas la poche des eaux (ni n’aspire le liquide : trop de bruit !!) et…l’enfant chemine, perce lui même sa poche, se fait naître ! le silence est total, ému et respectueux (j’avoue n’avoir jamais vu de césarienne de cette façon mais imagine combien cela doit être émouvant). Charles salue alors l’enfant, lui souhaite la bienvenue, lui dit que s’il est la première tête que l’enfant voit, les personnes essentielles, ses parents, sont là, derrière le champ et qu’il va les rejoindre…

Il ne s’agit pas de banaliser, d’abandonner mais de SORTIR LE BON DE TOUS LES INSTANTS.

Et là, au cours d’un bref temps d’échange avec la salle, un obstétricien Brésilien, arrivé depuis peu en France, intervient pour dire qu’au Brésil, il y a 80% de césariennes ! (je pense que cela ne prend pas en compte les accouchements dans les bidonvilles ou les classes pauvres où, là, des césariennes sauveraient sans doute des vies !) césariennes qui sont programmées, la présence du père est acceptée et normalisée depuis longtemps, c’est la fête et les enfants naissent beaucoup moins fatigués, bousculés qu’après une naissance naturelle et les femmes ne sont ni meurtries ni déçues !

Vous imaginez les murmures et les réactions dans la salle (Charles nous dira après, habitant pas loin de l’endroit où le médecin brésilien exerce « il va falloir que j’aille discuter avec lui ! »)

On revient à l’accouchement naturel où l’enfant est actif, acteur de sa naissance. Quand on parle de « mobile fœtal », on pense qu’il est mobile selon notre mobilité mais pas selon sa mobilité à lui ! Il avance, accompagné par sa mère (surtout si elle n’a pas de péridurale !) et c’est comme si elle lui faisait un grand modelage (cf « sculpture » des jambes) de son corps tout entier…

Gaël Hubert, médecin généraliste et formatrice en Haptonomie périnatale nous parle de

« Emergence du sentiment d’imposture maternelle.

Apport de la continuité de l’accompagnement pré et post natal »

En effet, il n’y a pas que pour l’enfant que l’accompagnement post-natal est important, il est essentiel aussi pour permettre à la femme de retrouver sa complétude, de la remettre dans sa base.

Il (lui) arrive de voir des femmes qui se sentent meurtries, vides, parce qu’elles se sont senties manipulées, objectivées lors de l’accouchement. Cela peut-être le cas lors de péridurales souvent accompagnées d’extractions instrumentales, de césariennes, d’épisio, d’anesthésie générale, d’accouchement mal vécu alors que médicalement, il paraît avoir été normal… « je me suis faite avoir » citera une autre intervenante…

Elles « n’ont pas pu » et après elles ne « peuvent pas ».

C’est en faisant prendre conscience de leur « fond endothyme » (en hapto, c’est ce lieu très intime, c’est le sentiment de base) que les femmes révèlent ce « sentiment d’imposture ». Cela réveille des sensations qui permettent l’émergence de sentiments qui n’étaient ni conscients, ni connus.

Ce « sentiment d’imposture » fait qu’elles se sentent extérieures à elles-mêmes, toutes petites…en fait aussi petites que leur bébé ! Ce qu’elles éprouvent ne correspond absolument pas à un tableau psychotique ou même dépressif mais elles se sentent endosser un rôle qu’elles n’éprouvent pas intimement. Elles s’occupent d’ailleurs très bien de leur bébé mais c’est parfois avec la sensation de « jouer un rôle » sans être vraiment présentes affectivement et souvent avec un emploi du temps strict pour ne pas avoir à sentir ce qui est « bon » pour lui. L’enfant les a « remplies » pendant la grossesse, après, elles se sentent vides. La brèche tissulaire pendant l’accouchement permet à d’autres brèches de se réveiller. Elles ne sont pas dans leur authenticité, dans leur discernement et il faut alors les aider à éprouver leur sentiment de complétude.

Cela révèle donc l’importance d’un accompagnement périnatal dans la durée !

J’espère n’avoir pas été trop confuse (ou lapidaire !) dans ce résumé, il est vrai que je commençais à penser à notre intervention qui allait suivre !

Repost 0
Published by irene.marraine - dans Haptonomie
commenter cet article
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 23:20

Comme chaque année, je vais présenter l'haptonomie à l'Ecole de Puériculture...

Comme chaque année, je fais appel aux parents en fin d'accompagnement prénatal ou après l'accouchement (plus ou moins longtemps après d'ailleurs, certains viennent avec des bébés de plusieurs mois) de venir témoigner de leur vécu au cours de cet accompagnement...

c'est dans un peu plus d'un mois, l'année prochaine ! mais ce sera juste après les vacances et il faut donc bien retenir les dates dès maintenant (et me prévenir si vous pensez venir!)

il s'agit du mardi 5 janvier matin (de 9h à 12h mais les parents viennent en général en deuxième partie de mon intervention

et du mercredi 6 janvier de 14h à 17h (même remarque)

J'espère que, comme chaque année, des parents me feront (et feront à l'ensemble des étudiantes puéricultrices) le plaisir de venir

un autre rappel d'un autre évènement important, super important:

Le Congrès International d'Haptonomie en Mars 2016

lien http://evenements.haptonomie.org/

le groupe de sages-femmes de Normandie qui va intervenir (et dont je fais partie!) prépare consciencieusement son intervention! Nous sommes preneuses de petits témoignages (4 ou 5 lignes ) sur ce que l'hapto vous a apporté (le thème cette année étant la "prévention" qui peut être entendue au sens large...

Repost 0
Published by irene.marraine - dans haptonomie
commenter cet article
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 21:15

Des nouvelles plus réjouissantes que l'article précédent:

Le prochain Congrès International d'Haptonomie aura lieu à Paris les 19 et 20 mars 2016

http://evenements.haptonomie.org/

le thème sera "Haptonomie et prévention"

Je ne crois pas que des témoignages de parents soient prévus en conférence plenière mais éventuellement, cela pourrait sans doute être envisagé dans les "ateliers" (ou bien sûr, dans la partie "questions/ réponses" des interventions en conférence;) Les autres fois, il y avait toujours des parents présents qui intervenaient...

Vous pouvez aussi envoyer des témoignages écrits...

Les sages-femmes hapto de Normandie (Basse et Haute!) préparent une intervention à plusieurs voix (dont sans doute la mienne!) je ne manquerai pas de vous tenir au courant

Comme nous le faisons 2 ou trois fois par an, nous nous sommes retrouvées, une petite douzaine de sages-femmes hapto de Normandie + notre "superviseuse" de Paris, hier, du côté de Bernay, pour partager, échanger nos pratiques, progresser (eh oui! c'est toujours possible!et même indispensable) parler, voir et surtout SENTIR l'approche haptonomique telle que nous la vivons et essayons de la faire vivre aux couples que nous accompagnons...

Nous avons abordé la question de prévenir chez les couples, la différence, parfois déstabilisante, entre ce qu'ils ont vécu pendant la grossesse et chez eux en début de travail et ce qu'ils peuvent trouver parfois à l'arrivée à la maternité où la (hyper)médicalisation peut parfois risquer de les emporter...

Nous avons évoqué l'importance essentielle de la présence authentique de l'homme pour aider sa compagne à rester dans son projet et pour accompagner le bébé si sa mère a une péridurale (rappelez vous l'histoire de la barque! en plus, les muscles anesthésiés de sa mère ne soutiennent plus l'enfant- qui peut alors prendre une position compliquée qui risque d'aboutir à forceps, ventouse etc- et il a un besoin important de garder le lien...Il y a aussi le cas de ces péris posées très tardivement, parfois fortement "conseillées" par l'équipe!, alors que la naissance aurait été imminente mais alors le travail est ralenti et l'enfant stoppé dans son élan vital et ne le comprenant pas forcément...)

Nous avons vu, et pratiqué, les différentes positions que peut prendre la femme au moment de l'enfantement et comment elle peut quand même rester dans les bras de son compagnon , assis derrière elle ou à côté mais l'enveloppant de sa présence réconfortante...

et , une fois de plus, nous sommes reparties plus riches de ces échanges et de la qualité des réflexions

Et, là aussi, nous sommes très preneuses de vos témoignages...

Hier, parmi nous il y avait une étudiante sage-femme, stagiaire chez l'une d'entre nous: elle découvrait l'haptonomie et nul doute que cela va lui donner un autre regard sur son (futur) métier.

Repost 0
Published by irene.marraine - dans haptonomie
commenter cet article
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 19:34

Donc j'interviens vendredi 12 décembre de 13h30 à 16h30 et jeudi 18 de 9h à 12h...

Bien sûr, les parents viennent quand ils peuvent, engénéral après la pause ( vers 15h/15h30 l'après midi: 10h30 11h le matin) et le temps qu'ils veulent ou peuvent...

Prévenez moi si possible pour que je puisse mieux m'organiser...

à tou hasard: mon portable 0612943333

A bientôt

Des articles plus de "fond" à venir!

 

Repost 0
Published by irene.marraine - dans haptonomie
commenter cet article
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 20:08

PRESENTATION DE L’HAPTONOMIE

A L’ECOLE DE PUERICULTURE

 

 

Je présente l’haptonomie auprès des étudiant(e)s en puériculture 

Le vendredi 12 décembre de 13h30 à 16h30 

Le jeudi 18 décembre de 9h à 12h 

Lors des années précédentes, à chaque fois, des parents en fin de grossesse ou avec leur enfant (de quelques semaines à plus d’un an) viennent participer une demi-heure, une heure ou plus, apporter leurs témoignages et échanger ce qui donne des interventions très sympa…

 

Pourquoi pas vous cette année ?

 

C’est à l’ERFPS (Etablissement régional de formation des professions de santé) rue du Docteur Stewart (donne dans la route de Lyons près Fac de médecine et CHU

Desservi par TEOR 1, 2 et 3…

 

en fait, pour celles et ceux qui sont venus au printemps: cette année, ils ont établi la formation sur l'année scolaire et non plus sur l'année civile...donc, j'interviens auprès d'une promotion qui a commencé en septembre

Repost 0
Published by irene.marraine - dans haptonomie
commenter cet article
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 23:14

Robin.jpg

 

Enfin, la voilà, la photo que je n'avais pas réussi à insérer l'autre jour!

Un peu de persévérance et de jugeotte et j'ai réussi

Merci encore à Robin et à ses parents pour cette illustration du bonheur!

 

Et comme je suis en train de m'améliorer dans le domaine de la technologie (?!? oui, je sais, vu le niveau d'où je pars, je ne peux que m'améliorer! c'est ça qui est chouette: quand on est nul(le), on ne peut que devenir moins nul(le) !...

je disais donc que je vais bientôt pouvoir vous proposer le film de la réunion tenue par Catherine Dolto à Rouen...en janvier ...2013! voilà! "tout vient à point à qui sait attendre" n'est-ce-pas!

je vous en dis plus bientôt

Repost 0
Published by irene.marraine - dans haptonomie
commenter cet article
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 13:15

Tandis que, en vacances pour deux semaines ("encore?" disent certain(e)s!) je pourrai difficilement aller sur mon blog, une citation retrouvée de Catherine Dolto:

je vous la laisse savourer!

"Un enfant qui a vécu un accompagnement prénatal est beaucoup plus différent qu'on ne le croit d'un autre enfant, même si cela ne se voit pas"

Mais souvent cela se voit, non?

 

Cela n'enlève rien à l'utilité des séances post-natales d'ailleurs!

à bientôt...

Repost 0
Published by irene.marraine - dans haptonomie
commenter cet article
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 21:55

Des mamans n'ont pas pu venir aujourd'hui: seulement 2 sont venues avec leurs filles dont les grands yeux bleus et la présence ont bien réussi à mobiliser l'attention et la qualité a bien compensé la quantité et le dialogue s'est bien établi, les mamans parlant et répondant volontiers aux questions tout en étant confrontées à la difficulté que je connais bien: Comment décrire, raconter l'haptonomie? Comment en donner une description claire et juste en quelques heures , sans déformer ni caricaturer?Comment la "comprendre" sans la vivre?

D'autant plus, et nous l'avons bien senti toutes les 3, qu'il y en avait un peu sur la réserve, réticentes au toucher, réticentes peut-être à voir ce que cela peut apporter à titre personnel mais aussi à titre professionnel... en particulier chez cette étudiante qui avait déjà plusieurs enfants et ne voyait vraiment pas ce que l'hapto aurait apporté de plus (mauvaise répartition: dans le groupe de la semaine dernière, il y en avait 3 qui avaient elles-mêmes fait de l'hapto pas avec moi d'ailleurs) mais qui se situait plus en tant que mère qu'en tant que professionnelle et se défendait plus ou moins d'avoir "raté" quelque chose...

Mais à part ça, groupe participant bien (heureusement qu'il n'y a pas que des convaincus) les échanges furent je crois assez sympa.

Un grand merci à Ellen, Julie, Pauline et Nina pour leurs présences, le temps qu'elles nous ont consacré et leurs précieux témoignages

Julie a voulu immortaliser ce moment en photos et m'a lâché (en me demandant en se quittant), si je ne songeais pas à organiser un goûter enfants/ parents comme je l'avais déjà fait il y a quelque temps et depuis j'en ai reparlé sans le refaire!!! Voilà, je l'ai écrit noir sur blanc! on va voir si on peut refaire ça avant l'été ou à l'automne?

Repost 0
Published by irene.marraine - dans haptonomie
commenter cet article