Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de irene.autour-de-la-naissance
  • Le blog de irene.autour-de-la-naissance
  • : échanger des vécus, des expériences autour de la grossesse, la naissance, l'allaitement, l'accompagnement haptonomique
  • Contact

Texte Libre

Recherche

/ / /
Je suis toujours frappée quand je vous entends raconter la naissance de votre Bébé par plusieurs choses:
  • combien vous, les hommes , vous avez su tenir votre rôle de conjoint et de père et apporter un soutien efficace...
  • combien vous, les femmes, vous avez su "gérer" dans une connaissance intérieure très profonde de ce que vous ressentiez, de ce qui se passait, que vous ayiez ou non rompu la poche des eaux, que vous ayiez eu ou non une césarienne, une péridurale, un déclenchement, vous avez traversé cette épreuve avec courage et énergie, avec surtout la confiance vis-à-vis de votre conjoint, de votre Bébé mais avant tout (et c'est parfois une découverte pour certaines) vis-à-vis de vous -même!
  • combien les bébés, s'adaptent bien dans la sérénité et le désir de vivre, de vous témoigner en retour la tendresse, la confiance que vous leur avez apportées pendant toute la grossesse, ce qui leur permet de faire face à des moments plus ou moins difficiles.
J'en trouve la confirmation dans le fameux "Que sais-je":
"Dans la communication  affective établie au cours de l'accompagnement, les parents ont appris à sentir et écouter ce que fait leur enfant. Ils ont découvert qu'il était capable de prendre des initiatives et d'amorcer le mouvement de leurs échanges au cours de leurs rencontres...tout cela les aide à faciliter et raccourcir le temps de sa descente dans la filière génitale et, loin d'être "expulsé" comme un corps étranger, ...il "se fait naître " avec le soutien de ses parents. Tout concourt, dans l'accompagnement périnatal, à favoriser l'ouverture chez la mère et à empêcher la survenue de tensions superflues qui sont une entrave au déploiement de sa propre intentionnalité vitale et de celle de son enfant.
Celui-ci veut quitter le giron maternel pour entrer au monde, tandis que sa mère tend vers l'accomplissement du désir vital essentiel pour elle à ce moment-là: donner naissance.
L'accompagnement haptonomique représente pour certaines femmes la première occasion de découvrir la profonde sécurité que donne ce "sentiment de base" que procure le vécu du giron.
Elles découvrent ainsi, lors du cheminement de l'enfant, qu'elles l'accompagnent dans une communication affective (prélogique et prérationnelle) et qu'elles ne l'abandonnent pas même au plus fort de la douleur. Même si l'accouchement se révèle plus médicalisé que prévu, même si une césarienne s'impose, l'enfant se sent soutenu et non abandonné dans la solitude pour naître.
Quelque soit la situation, sa mère peut le guider vers l'ouverture dans une attention intense faite de protedtion et d'amour..."

Partager cette page

Repost 0
Published by