Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de irene.autour-de-la-naissance
  • : échanger des vécus, des expériences autour de la grossesse, la naissance, l'allaitement, l'accompagnement haptonomique
  • Contact

Texte Libre

Recherche

27 octobre 2021 3 27 /10 /octobre /2021 00:19
LE SAVIEZ-VOUS ?
Le travail d'enfantement concerne beaucoup moins la dilatation du col de l'utérus que la force de l'utérus qui pousse le bébé vers le bas. 🤰
Nous pensons en images, il est donc nécessaire de considérer les bonnes images.
Le col de l'utérus n'est pas un sachet à zip et le but du travail n'est pas de le forcer à s'ouvrir.
Le but des contractions est de renforcer et d'épaissir le fond de l'utérus (la partie au-dessus). Lorsque l'utérus est fort et prêt, il éjectera alors le bébé, comme un piston.
Si le fond de l'utérus n'est pas solide et épais, il n'aura pas assez de force pour pousser le bébé et le col de l'utérus ne se dilatera pas. La dilatation cervicale est simplement le résultat de la puissance des muscles qui tirent vers le haut pour renforcer le fond de l'utérus.
Interpréter la progression du travail en calculant les centimètres de dilatation est une erreur. Toute personne ayant de l'expérience dans l'accompagnement des naissances saura que le col peut être manipulé (sans que cela ait d'effet sur la durée du travail), et qu'une femme avec une dilatation de 7 cm peut accoucher en quelques minutes ou en quelques heures. 🕗🕜🕡
Si nous savions ce fait sur la physiologie de l'accouchement, nous pourrions faire une grande différence pour les mères.
👉 Ce qui est important c'est d'accompagner et de soutenir la femme pour qu'il y ait une bonne chimie hormonale. Gardez-la hydratée et nourrie pour favoriser des muscles forts. Et surtout, ayez confiance en elle et en son corps. Il est essentiel de la soutenir émotionnellement pour que son corps puisse finir ce qu'il a commencé, avec son bébé.
Nous ne devrions pas mesurer ou interpréter son travail. Nous devrions lui ENSEIGNER comment fonctionne son corps, afin qu'elle puisse visualiser, pendant le travail, où elle a besoin de force.
- Carla Hartley, sage-femme traduite par Naissance mère'veilleuse -
 
je transmets ces infos très intéressantes d'une collègue sage femme... de quoi faire réfléchir sur l'accouchement et le rôle des accompagnant-e-s, non?
Partager cet article
Repost0

commentaires