Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de irene.autour-de-la-naissance
  • : échanger des vécus, des expériences autour de la grossesse, la naissance, l'allaitement, l'accompagnement haptonomique
  • Contact

Texte Libre

Recherche

12 décembre 2019 4 12 /12 /décembre /2019 14:18

Une Maman musicienne me passe cette info

Je vous la transmets!

On organise un concert dans la chapelle du CHU le dimanche 22 décembre à 17h.
Musique spatialisée, improvisée, avec 4 musiciens dont 2 nordiques qui viennent spécialement pour l'occasion ! (Karoline Wallace - chanteuse norvégienne et Johan Graden - pianiste/organiste suédois). Et 2 français qui deviennent  exotiques quand ils vont jouer dans d'autres pays.
 
Je vous relaie l'info car je cherche à inviter des publics qui n'ont pas l'habitude/l'occasion d'aller au concert, et vous avez peut-être des relais de votre côté.
Par exemple je vais plusieurs fois dans des cours de France Terre d'Asile pour présenter le concert, inviter les gens de visu et distribuer des flyers en mains propres. Les autres assos que j'ai contactées sont pas hyper réactives avec la fin d'année qui approche, d'où ce mail, pour faire des petits (et je sais de quoi je parle :-)
 
En pj affiche et flyer, je peux vous en déposer, je les récupère cet après-midi.
 
Ce sera un concert d'environ 1h, avec vin chaud thé à la menthe et petits gâteaux, pour faire passer la pilule du froid (et de la musique improvisée haha). Il y aura des transats et des plaids. (Le chauffage de la chapelle sera en route aussi mais c'est pas bézèf). Gratuit pour les publics des assos et les accompagnateurs, sinon entrée à 5€.
 
Merci, tenez-moi au courant si besoin/envie,
Héloïse
06 16 72 62 64
 

Télécharger toutes les pièces jointes sous forme de fichier .zip

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2019 3 11 /12 /décembre /2019 21:36

Finalement j'ai pu aller à la soirée organisée par www.monhomeomonchoix.fr, cette fois ci à Rouen alors que d'autres réunions se sont tenues dans beaucoup d'autres villes en France...

Cinq personnes sont venues témoigner de leurs engagements dans l'homéopathie, de leurs pratiques:

deux médecins: Mme Sabine Chesneau médecin généraliste spécialisée en homéopathie exerçant à St Etienne du Rouvray et M Dominique Decure médecin à Roncherolles

deux pharmacien-ne-s: Céline Lustig exerçant à Dieppe je crois et Mathieu Palluel je ne sais pas son lieu d'exercice

un vétérinaire Thibault Héricher, exerçant à Romilly sur Andelle

en vidéo nous avons aussi conversé avec William Suerinck, psychiatre et auteur d'un film dont nous avons vu des extraits "Homéopathie, une autre voie", film qui, nous l'espérons pourra passer à Rouen (le DVD est en vente sinon)

Tous ces intervenant-e-s, rempli-e-s de curiosité et de passion ont expliqué comment l'homéopathie avait ouvert leurs esprits et surtout avait changé leurs pratiques  (qui, à les entendre, étant trop engluées dans la routine, la prescription standardisée et non personnalisée de traitements, loin d'être toujours satisfaisants pour leurs patient-e-s, auraient pu leur faire renoncer à un métier qu'ils aimaient pourtant). Ils ont tous insisté sur l'écoute des patient-e-s et de leurs discours (qui nous disent tout "Pourquoi le patient vient; ce qu'il ressent, ce qu'il est") sur une approche globale, sur la nécessité d'associer la médecine classique, la chirurgie et l'homéopathie qui, quand elle ne peut pas soigner à elle seule peut compléter et aider à supporter des traitements lourds...

Les pharmaciens ont insisté sur leur rôle de "premier recours" de plus en plus important avec la désertification médicale et les nouvelles injonctions pour un généraliste de voir...6  patient-e-s par heure! ...quand on sait combien le temps, l'examen clinique sont importants! Les médecins refusent d'être "soulagés" par quelqu'un qui prendrait par exemple la tension à leur place car ce simple examen peut être très éclairant...

Le vétérinaire a expliqué combien l'observation attentive du patient (dont les animaux qui ne parlent pas) pouvait nous en apprendre beaucoup sur le diagnostic, le traitement et le...pronostic (et les vétérinaires faisant eux mêmes les examens complémentaires, radio, bilans sanguins et même la chirurgie, cela réduisait souvent ces derniers!)

Une maman (mais je n'ai pas vu de parents que je connais!) a témoigné comment l'homéopathie avait soigné ses filles...le Dr Miray (ORL à la retraite) a fait part de sa pratique pour les problèmes ORL des enfants quant la médecine classique ne réussit pas à les guérir...

J'ai retrouvé deux collègues sages femmes, détentrices du diplôme Universitaire d'homéopathie (diplôme passé récemment à Rouen ce qui laisserait espérer que la fac de médecine de Rouen jusque là assez hostile à l'homéopathie commencerait à s'ouvrir?) et intégrant l'homéopathie dans leurs pratiques... J'ai retrouvé aussi mes coll!gues homéopathes, plutôt unicistes dont Bruno Cauliez, médecin sur l'île Lacroix (en voilà donc 3: au sud, au nord et au centre de Rouen!)

Bien sûr, il a été évoqué les menaces qui planent:

le déremboursement total des médicaments homéopathiques prévu pour début 2021 et le Conseil de l'Ordre des médecins qui a décidé de supprimer l’appellation "homéopathe" etc

Mais...

la pétition pour maintenir le remboursement a obtenu 1 million 300000 signatures

l'article 5 de la Charte Européenne du Droit des Patients insiste sur la liberté de choix

l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) donne toute légitimité à se (faire) soigner en homéopathie (très répandue en Inde!)

On voit bien qu'il y a ici un clivage entre une société qui voudrait une médecine qui serait de plus en plus standardisée, consumiériste et à la merci de Big Pharma (mais conduisant des médecins au découragement) et une médecine plus humaine, individualisée, prenant plus le temps d'écouter le patient  et de le rendre acteur plutôt que consommateur..., plus respectueuse de la santé y compris de celle de la planète (très polluée par tous les médicaments chimiques!)

Longue vie à l'homéopathie donc et surtout défendons notre libre choix!

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2019 6 30 /11 /novembre /2019 21:34

Non, en fait, c'est plutôt de Palestine que je suis rentrée, où j'ai constaté une fois de plus avec horreur les conditions de soins, ou plutôt d'absences de soins! que connait la population là-bas en général mais bien sûr encore plus les femmes enceintes (parfois prêtes à accoucher mais bloquées (volontairement) à des check- points: elles en meurent parfois et les nouveaux-nés encore plus souvent...)

Le suivi sanitaire dans les camps de réfugié-e-s (camps qui existent depuis plus de 70 ans, ne devaient être que provisoires puisque le "droit au retour" devait être assuré mais il ne l'est toujours pas, la population s'est agrandie à l'intérieur des camps mais pas leurs surfaces...) est dramatique. Les enfants sont les premières victimes de ces conditions inhumaines et dans certains cas (un  camp à Bethléem, pas loin de...l'église de la Nativité: ils reçoivent sans arrêt des grenades lacrymogènes: c'est le lieu le plus gazé au monde!) des malformations physiques et/ou des troubles psychiques sont à déplorer...Mais les familles font face, avec courage et détermination, avec solidarité aussi: des associations se créent et avec de pauvres moyens, ils arrivent à faire de grandes choses admirables: leurs créativités, leurs réactivités, leur amour de la vie, des enfants, leurs forces mentales et morales me bouleversent toujours.

 

Quant au Brésil, je n'y suis allée que quelques heures et en vérité virtuellement puisque je n'ai fait que rencontrer, comme les années précédentes, une trentaine de professionnel-le-s de la Santé du Brésil en "séjour" à l’École de Puériculture:

Un grand Merci à Héléna qui vient régulièrement: elle est venue avec sa fille ainée puis avec le nouveau Bébé dans son giron et cette fois ci avec ce Bébé de 4 mois, tellement éveillée, tellement intéressée et intéressante que mes beaux discours ne présentaient guère d'intérêt en sa présence! Il faut dire que mes discours passaient par une interprète alors que son éveil et son énergie n'avaient besoin d'aucune traduction!

Merci à toutes deux: ce fut encore une fois une grande aventure!

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2019 5 29 /11 /novembre /2019 20:52

1) Je vous fais passer le lien d'une émission sur les vaccins

A vous de juger!

https://www.youtube.com/watch?v=pAhoxDYd4LU&fbclid=IwAR0XJbSl4_aN4fs822_6GfSo5zOfcJtgGe-T5p-oIX3KZYwpYOwzvidgpfg

 

2) Une soirée sur l'homéopathie

LES RENCONTRES DE L'HOMÉOPATHIE

mardi 10 décembre à partir de 19h30

à l'Hôtel de Région 5 rue Robert Schuman 76000 Rouen

"Partageons ensemble notre expérience"

à l'heure où on veut la dérembourser et même la supprimer, cela parait important de s'informer et de partager!

l'entrée est gratuite mais je crois qu'il faut s'inscrire à

www.monhomeomonchoix.fr

en principe j'ai autre chose de prévu ce soir là mais si j'arrive à me libérer, j'irai à cette réunion sinon je compte sur celles et ceux qui iront pour faire un commentaire

3) NORMANDIE PÉDIATRIE

Je viens d'apprendre l'existence de cette association, soutenue par l'ARS (Agence Régionale de Santé) qui a pour but(s):

Accompagner, communiquer, Collaborer, Simplifier, S'adapter, Innover, Partager, Co-construire

auprès des parents et des professionnel-le-s pour fournir "Ressources et appui " lors d'un parcours de santé d'une enfant (de 0 à ...18 ans)

Beau programme, n'est ce pas?

Plus d'info sur leur site:

www.normandiepediatrie.org

Cela pourrait aider certains parents...

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2019 7 17 /11 /novembre /2019 17:03

Rentrant de voyage (en Palestine! avec un détour par l'Auvergne pour passer chez mon éditeur rapporter "mon" livre tout chaud imprimé) je reprends contact pour vous donner ou vous rappeler , des infos importantes:

RÉUNION AVEC DES PROFESSIONNEL-LE-S DE SANTÉ VENANT DU BRÉSIL

c'est JEUDI 21 NOVEMBRE DE 9 À 12H (ENTRE 10 ET 12 POUR LES PARENTS ET BÉBÉS)

à l'ERFPS (Etablissement Régional de Formation pour les Professionnel-le-s de Santé) rue du Professeur Stewart près de la Fac de Médecine

c'est toujours convivial et intéressant. J'espère que vous viendrez: faites moi signe!

WEB CONFÉRENCE DE MAÏTÉ TRÉLAÜN

ah! ces 40 (ou 42) jours après l'accouchement, tellement négligés dans notre société...Cette conférence devrait sans doute nous y faire réfléchir!

A noter que la conférence précédente: 'Comment accueillir mon Bébé dans la dignité" peut être obtenue...(moyennant frais je suppose?)

Web-conférence 11 :
Les 40 jours après la naissance : si j'avais su comment faire !
Avec cette 11ème web-conférence, je reviens vers la mère dans cette période de l’après accouchement si fondamentale et si méconnue.
  Les 40 jours après la naissance:
Si j'avais su comment faire !

Ou Comment respecter ce temps de grande vulnérabilité


Mardi 26 novembre 2019
à 21h
  Au cours de cette web-conférence, je vous apporterai :
  • Une connaissance de cette période des 40 jours
  • Une découverte des coutumes d’autres traditions
  • Des clés pour vous organiser afin de pouvoir respecter cette période
  • Des moyens pour dépasser la peur de la fusion afin de vivre pleinement ce temps si intime avec votre bébé
  • Des outils pour ne pas passer en force.

Votre participation au Live est entièrement gratuite. C’est important pour moi de sentir votre présence même si je peux faire une web-conférence sans vous. Mais à quoi bon le Live alors !
Vos images, vos réactions, vos interrogations amènent ce vivant qui me réjouit tant. Elles soutiennent mon inspiration et m’incite à vous donner toujours plus d’informations, de clés, de témoignages.

Quels avantages avez-vous d’y être présent ?
  • Vous avez l’opportunité d’être en présence directe avec moi et vous pouvez me poser vos questions, me partager vos réflexions, avoir mes réponses
  • Vous m'apportez votre soutien car votre simple présence me procure de la joie
  • Vous contribuez à la dynamique des échanges, même si vous n'y participez pas
  • Vous bénéficiez directement de l'énergie véhiculée par ces évènements
  • Vous intégrez un groupe chaleureux le temps de la web-conférence
  • Vous me donnez envie de continuer de faire exister ces moments "Live" que je trouve précieux

Y serez-vous ?
 
 
 
 
C’est l’avant-dernière web-conférence de ce cycle.
Quel sujet aura l’honneur de le clôturer ?

La dernière web-conférence est bousculée par les fêtes de fin d’année : elle aura lieu le lundi 30 décembre et non le mardi. Notez-le dans vos agendas !

LUBRIZOL ET L'ALLAITEMENT

Une maman, médecin et qui allaite son enfant, vient de me faire part de la création d'une association sur Lubrizol, les recherches et prélçvements en cours etc...

Je la contacte pour qu'elle donne plus d'infos sur ce blog et vous tiens au courant!

à suivre...

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2019 1 04 /11 /novembre /2019 18:24

Le temps passe, je ne le vois pas passer et j'avais complètement oublié de vous signaler mon intervention à l'école de Puériculture auprès d'un groupe de Professionnel-le-s de la Santé venant du Brésil;

c'est toujours très intéressant! n'hésitez pas à venir

ce sera

Jeudi 21 novembre de 9h à 12h 

mais en général les parents viennent après 10h

à bientôt

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2019 3 30 /10 /octobre /2019 09:59

Bonjour

mon téléphone portable est HORS SERVICE! et je ne sais pas si je vais avoir le temps de le réparer/ remplacer? ces jours ci!

j'avais laissé des messages à des parents en leur disant de me rappeler cette semaine!!! quand on m'appelle, on tombe parait il sur ma messagerie...mais je ne suis pas prête d'en écouter les messages!

Donc, en gros, je ne suis pas joignable jusqu'à ...mi novembre! (sauf par mail, blog etc, mais rien la semaine prochaine!) des vacances quoi!

Avec toutes mes excuses!

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2019 7 27 /10 /octobre /2019 00:14

Bien sûr, la catastrophe "Lubrizol" est loin d'être terminée et les retombées sur nos santés et surtout celles de nos enfants, sur  les sols, les produits de la terre, la faune et  la flore...

J'espère que vous n'irez pas trop sur les quais (même si la foire vous tente)

J'espère aussi que, dans la mesure du possible, vous prenez des traitements qui minimisent les effets et renforcent nos défenses

Et voilà qu'une autre contamination est dévoilée! cette fois ci directement dans le lait artificiel de grandes marques (souvent proches de grandes multinationales pas si éloignées que cela de Lubrizol (saviez vous que Lubrizol s'apprêtait à fabriquer de l'huile de palme?)

Je vous laisse juge des mesures à prendre

Quand on disait qu'il n'y avait nul besoin de remettre en cause l'allaitement maternel, nettement plus adapté (et moins pollué donc!) que tous ces laits industriels, on avait donc largement raison!

 

 

Bonjour,

Nous avons fait tester 16 laits en poudre pour bébés de grandes marques achetés en France, en Allemagne et en Hollande et les résultats sont sans équivoque. La moitié de ces produits sont contaminés par des hydrocarbures aromatiques d’huile minérale, aussi appelés MOAH. Ces substances toxiques sont suspectées d’être cancérogènes, mutagènes et de perturber le système endocrinien. Nous exigeons le rappel immédiat des produits concernés par cette contamination ainsi que des garanties pour protéger la santé des bébés. En France, les deux produits concernés sont : 

  • Nidal Lait en poudre 1er âge, De 0 à 6 mois (Nestlé)
  • Gallia Galliagest Croissance sans lactose, De 12 mois à 3 ans (Danone)

Les tout-petits ne sont pas exposés à un danger immédiat en ayant bu du lait potentiellement contaminé. Cependant, les recommandations de l’Anses, l’agence française de sécurité des aliments ainsi que de son équivalent européen, l’EFSA, sont très claires : toute exposition aux hydrocarbures aromatiques d’huiles minérales dans l’alimentation présente un danger pour la santé. 

Nous ne pouvons tolérer que les laits en poudre contaminés de Nestlé et Danone restent un jour de plus en rayons. Ils doivent être rappelés du marché immédiatement et partout.

 
 
 
 
  JE SIGNE LA PÉTITION  
 
 
 
 

foodwatch tire la sonnette d’alarme depuis 2015 sur la contamination de notre alimentation par ces dérivés d’hydrocarbures. Toutes les marques ont la responsabilité de s’engager à ne vendre que des produits alimentaires sans présence de MOAH détectable et les pouvoirs publics ont la responsabilité d’imposer une règlementation qui protège tous les consommateurs-trices, en France et en Europe.

Ensemble, nous ne lâcherons rien. Merci de signer la pétition et de partager ces informations.

L’équipe foodwatch

 
 
 
 

PS : Votre soutien est la garantie de notre indépendance : foodwatch refuse toute subvention publique ou d’entreprises qui présentent le moindre conflit d’intérêt. Plus nous sommes nombreux·ses, plus notre voix compte. Merci !

66% du montant de vos dons sont déductibles de vos impôts, dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Par exemple un don mensuel de 10 € vous revient à 3,40 €.

 
 
Partager cet article
Repost0
20 octobre 2019 7 20 /10 /octobre /2019 15:28

Un "incident" (un "malentendu"!) entre une consoeur, une patiente suivie par nous deux et moi même, m'incite à re-préciser les conditions de prise en charge...

Je pense le faire assez clairement par oral et ce, dès la première séance mais il semblerait que cela est à nouveau besoin d'être précisé et mis par écrit

- Je suis conventionnée, je ne prends pas de dépassement d'honoraires, j'applique les tarifs de la Sécurité Sociale ...Ainsi pour un accompagnement haptonomique, les femmes seront intégralement remboursées DANS LA LIMITE DES SÉANCES REMBOURSÉES

- Je pose toujours au début de la première rencontre, et je développe ensuite, la questions de savoir si la femme a eu ou va avoir un "EPP" (= Entretien Prénatal Précoce ou Entretien du 4ème mois) car, dans ce cas, cet entretien compte comme une séance et il n'en reste donc plus que 7 à être remboursées. Souvent la femme ne sait pas! a beaucoup de mal à le différencier de la CPP (= Consultation Prénatale Précoce) qui elle, est médicale... L'entretien lui, n'aborde pas le médical; il doit durer au moins 45 minutes et être en individuel! Toutes mes séances pourraient entrer dans ce cadre là!!! on ne peut le coter qu'une fois; il est à 42 euros!  je compte donc ainsi ma première séance: si la femme ne l'a pas eu ailleurs, elle peut éventuellement annuler le rendez vous prévu sinon, je lui explique que la sécu risque de ne le rembourser qu'à hauteur d'une séance ordinaire (= 33,60)

- Je demande aussi si la femme envisage une autre préparation car elle n'a que 7 séances (+ l'entretien) remboursées.

J'explique que l'accompagnement haptonomique est largement suffisant (la plupart de mes patientes ne font que cet accompagnement  et s'en trouvent très bien: d'après les retours que j'en ai après et le recul dû à l'expérience... ) mais ceci précisé, en notant aussi que chant ou piscine sont à part et en ajoutant enfin qu'il vaut mieux ne pas mélanger hypnose ou approche sophronique et haptonomique car cela se révèle toujours confusionnant à un moment ou un autre et surtout à l'accouchement...les femmes peuvent alors choisir ...en meilleure connaissance de cause

Certaines préfèrent quand même une prépa "classique" enfin, certaines trouvent dans la maternité choisie des séances à thème et elles en feront juste deux ou trois...Elles souhaitent aussi la visite virtuelle (!!) des locaux, visite qui ne devrait pas entrer dans le compte des séances!...À la maternité, elles ne paient rien sur le champ mais la sécu fait ses comptes (souvent après l'accouchement) et réclame alors les remboursements de séances supplémentaires remboursées en trop (les séances en groupe étant cotées moins chères que les séances individuelles)

Si la femme veut suivre une prépa avec la sage-femme qui assure son suivi médical, j'estime que cela rentre dans une prise en charge plus complète et lui demande alors de voir avec "sa" sage femme si celle ci va lui proposer une prépa avec d'autres mamans, ce qui lui coûterait moins cher si elle le prend à sa charge...sinon, elle paiera de sa poche l'une ou l'autre...

On peut s 'interroger sur ce besoin d'être entourée de plusieurs préparations (+ "les Maternelles" + "Babyboom" -assez critiquable par ailleurs!- + plein de bouquins+ les réseaux sociaux -souvent aussi critiquables-) pour finir souvent par être dépendant-e-s du monde médical et comptant sur "Sainte Péri". Cela n'était pas toujours le cas, il n'y a pas si longtemps et cela ne l'est pas non plus dans d'autres cultures!  J'y vois surtout l'expression d'une très grande anxiété, d'un énorme besoin à la fois de tout maitriser et d'être rassurée...dans le grand doute de ses propres compétences à pouvoir traverser (et non pas "gérer"! surtout pas "gérer"!) cet évènement extraordinaire, merveilleux mais somme toute, tout à fait naturel et assuré depuis des millénaires qui est de donner naissance à un (ou plusieurs!) enfant(s) , à passer du statut de femme à mère (sans effacer le premier!) à voir son conjoint vivre aussi cette transformation...

Plutôt que le nombre de préparations qui importe, il s'agit surtout de trouver, de retrouver la confiance en soi même, la confiance dans ses propres compétences, la confiance pour savoir faire face à diverses difficultés, l'autonomie, aussi, qui permet souvent d'établir une relation satisfaisante (et sur un pied d'égalité!) avec l'équipe (les équipes) qui nous entourent.

J'espère avoir posé les choses plus clairement ainsi et suis à votre disposition pour des éclaircissements supplémentaires!

 

 

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2019 7 20 /10 /octobre /2019 10:00

Le 15 octobre, c'était la Journée du Deuil Périnatal...

C'est vrai qu'à force que tous les jours soient la "Journée de quelque chose" cela finit par tout mélanger, tout occulter, surtout quand on voit des "Journées" qui reviennent tous les ans alors que rien ne change!

Par exemple, le 17 octobre, c'est la Journée Mondiale de lutte contre la misère... C'est ATD Quart Monde et Geneviève de Gaulle qui en furent à l'initiative voici bien longtemps...Or, que constate-t-on? que non seulement la misère n'a pas diminué dans le monde mais qu'elle a augmenté et en France depuis deux ans, elle augmente de façon très inquiétante! Cherchons donc les mesures sociales ou plutôt anti sociales qui en sont la cause!

 

Pour en revenir au deuil Périnatal voici un texte que je partage avec vous

Perdre un enfant quelque soit son âge, en cours de grossesse, après la naissance ou bien plus longtemps après est une épreuve à jamais gravée dans les coeurs, les corps

15 octobre, journée mondiale de sensibilisation au deuil périnatal.
Je me suis longtemps demandé à quoi servait cette journée. Sensibiliser à quoi ? Est-ce que savoir que l'on peut perdre son bébé en fin de grossesse ou en début de vie permet de mieux encaisser ? Je ne crois pas.
Pourtant, je pense aujourd'hui que cette journée est nécessaire. Pour que l'entourage sache.
Qu'on peut avoir besoin d'en parler. Longtemps. Souvent. Qu'on peut ne pas avoir envie d'en parler. Que oui, on en aura peut-être un autre, mais ce ne sera pas lui. Que non, ce n'est pas une fausse couche, et même si c'en était une, la douleur ne se mesure pas. Que oui, la nature fait sans doute bien les choses, n'empêche que c'est une pute. Que sur notre livret de famille, il y a le prénom qu'on avait mis tant de temps à choisir, juste au-dessus d'une date de décès. Que nos seuls souvenirs sont figés. Que ce n'est pas contagieux. Que votre bonheur ne nous blesse pas, ne le cachez pas. Qu'on a parfois mal à en crever, mais qu'on ne veut pas gêner. Que le temps apaise, mais n'efface pas. Qu'on ne veut surtout pas que le temps efface.
Moi, c'était il y a neuf ans.
Neuf ans que j'ai un enfant ailleurs, avec une petite partie de moi.

 

Et puis, même s'il ne s'agit pas de deuil périnatal, mais parce que certains parents sont  déjà au courant, je vous annonce (tant pis pour la modestie) la sortie de mon livre:

Il s'appelle

"Fée d'Hiver

Un chant de Syrène venu d'ailleurs"

il y est question de maternité de deuil, d'amour, de poésie, d'hapto aussi.  La préface en est de Catherine Dolto

À votre disposition pour plus de détails!

Partager cet article
Repost0